La chronique des étudiantes nympho

86 vues
100%
0
Il commença à se déshabiller posément et lorsqu’il fut nu, il se rendit compte qu’il fallait augmenter sa vigueur. Sa maîtresse s’activa donc sur sa bite en l’enroulant de la bouche. Elle actionnait les mouvements de va-et-vient jusqu’à ce que la queue fût raide, avant de se faire prendre par le cul.
De:
Date: juin 24, 2017